Projet d'aménagement du Centre - Bourg

Lettre d'informations municipales

centr bourg

 

 

Madame, Monsieur,

 

C’est avec surprise et interrogation que j’ai pris connaissance de la constitution d’un collectif de sauvegarde de la place de la Libération.

 

La présente lettre a pour objet de vous réitérer mon engagement dans l’intérêt général des Saint-Xandrais et surtout de rétablir les vérités concernant l’opération immobilière projetée.

 

Puisse chacun trouver ici des éléments supplémentaires d’informations et ainsi se faire une opinion libre et éclairée quant au devenir de notre centre-bourg.

 

Le projet présenté par la SARL « Le Clos des Lys » a un double volet, construire des logements sur des parcelles privées et également un bâtiment d’un étage (R+1 + Attique) en fond de place de la Libération. Celui-ci pourrait accueillir en rez-de-chaussée des surfaces commerciales de proximité et des logements à l’étage. Il occuperait une partie du domaine public communal.

 

L’objet de l’enquête publique réalisée du 3 au 17 septembre dernier consistait à soumettre à la population pour avis le dossier de désaffectation / déclassement de cette petite partie du domaine public communal.

 

Le lancement de cette procédure a été validé par le Conseil municipal le 31 mai dernier. C’est une démarche réglementaire mais surtout une démarche participative au cours de laquelle chacun pouvait s’exprimer.

 

Les modalités de déroulement de l’enquête publique ont été en tous points conformes à la réglementation. Les conclusions du Commissaire Enquêteur sont attendues pour le début du mois d’octobre.


Concernant les locaux commerciaux, permettez-moi tout d’abord de vous rappeler l’initiative prise par le Conseil municipal avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Rochelle afin de connaître vos aspirations en matière de services et de commerces de proximité.

 

Sur 2200 questionnaires distribués, plus de 500 réponses nous sont parvenues. Vous avez été nombreux à avoir exprimé le souhait de voir l’arrivée de nouveaux commerces en complément de l’offre existante, tout en conservant le charme du centre-bourg de Saint-Xandre !

 

La restitution a été faite en réunion publique le 4 mai 2017 en présence de nombreux commerçants.

 

Le projet soumis à l’enquête publique s’inscrit donc pleinement dans vos souhaits d’élargissement de l’offre commerciale de proximité.

 

Je me dois de vous préciser que j’ai reçu personnellement plusieurs fois des commerçants aujourd’hui membres du collectif pour leur présenter le projet des surfaces commerciales et les possibilités d’acquisition de nouveaux locaux. Ayant manifesté leur intérêt, des contacts furent pris avec l’aménageur sans suite à ce jour.

 

Autre information importante, le 2 juillet dernier, les commerçants Saint-Xandrais ont été conviés à une réunion d’explication du projet notamment la requalification de la place de la Libération.

 

Si la commission municipale composée de membres de la majorité mais également de conseillers municipaux d’opposition a imaginé une place comme un lieu de vie, libérée des places de stationnement côté nord de l’église, la décision finale appartiendra au Conseil municipal.

 

Le projet définitif n’est pas validé !

 

Les suggestions émises par les commerçants le 2 juillet seront prises en considération et leur proposition de création d’une zone bleue étudiée.

 

De même, il leur a été également rappelé au cours de cette réunion que le marché alimentaire du mardi matin restera sur la place. Si besoin, son déplacement pourrait être envisagé place du Champ de Foire pendant la période de travaux.

 

Toutefois soucieux d’une bonne accessibilité aux commerces locaux, sans attendre, nous avons créé un parking de 40 places derrière la mairie et augmenté le nombre d’emplacements de stationnement place du Marché.

 

Quant au Monument aux Morts, s’il devait être déplacé, deux solutions sont envisagées : son maintien sur la place ou son installation place du Cimetière.

 

A ma demande, les associations d’anciens combattants consultées ont émis un avis favorable à son éventuel déplacement.

 

A ce jour, aucune décision n’a été prise, elle appartiendra au Conseil municipal.

 

En ce qui concerne la nature des futurs commerces qui pourraient s’implanter dans le nouveau bâtiment, l’aménageur m’a confirmé par écrit qu’aucune activité concurrente aux commerces existants ne verrait le jour. Cette interdiction sera écrite dans le règlement de copropriété.

 

Nous ne connaissons pas à l’heure actuelle le type de commerces susceptibles de s’y installer.

 

En revanche, la seule information dont nous disposons est que les acquisitions proposées par l’aménageur se sont transformées en locations dans un premier temps, au grand regret des commerçants intéressés. Là encore, j’ai demandé et obtenu un effort de l’aménageur qui examinera les projets d’achats.

 

Quant au procès fait à la Municipalité sur l’absence de considération pour la protection de l’environnement, vous connaissez tous l’ensemble des démarches entreprises depuis le début du mandat. Si besoin était : le programme Terre Saine (non recours aux produits phytosanitaires sur l’espace public), l’atlas de la Biodiversité, la préservation d’espèces d’arbres et d’arbustes dans le Parc de l’Aunis, l’installation d’un rucher communal, la journée World Clean Up Day, les conférences sur la santé publique à l’Agora, le plan d’actions pour la préservation de la Chenaud, la mise en place d’un fleurissement raisonné, la plantation d’arbres et d’arbustes avec les enfants de l’école élémentaire sont autant de démonstrations de notre volonté de préserver notre qualité de vie.

 

Je vous rappelle que pour la construction de logements, la loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR) nous oblige à limiter la consommation d’espaces agricoles et de fait à favoriser la densification dans les espaces des centres-bourgs.

Il me faut également souligner l’obligation qui est faite à toutes les communes de plus de 3500 habitants de construire des logements sociaux en application de la loi relative à la solidarité et renouvellement urbains (SRU).

 

La Municipalité est fière de respecter cette obligation de construction de logements à loyers modérés et de répondre à la mixité sociale dont nos territoires ont besoin.

 

J’ai trop de respect pour les habitants de ces logements pour accepter l’information colportée par certains selon laquelle la construction de logements sociaux augmenterait la délinquance.

 

Retenez ce chiffre, 70% des habitants de Charente-Maritime remplissent les conditions d’attribution d’un logement social.

 

Mesdames, Messieurs, je tenais à porter à votre connaissance toutes ces précisions et rétablir ainsi la réalité des faits.

 

En cette période préélectorale, ne nous laissons pas abuser par la politisation de ce dossier. Certains commentaires apportés sur les réseaux sociaux, injurieux et parfois diffamatoires, en sont une preuve flagrante !

 

Si je demeure intimement persuadé que le projet de la SARL « Le Clos des Lys » est de nature à dynamiser notre commune, je resterai à votre écoute et  analyserai vos observations.

 

Aussi, en tout état de cause et sans attendre l’avis du Commissaire enquêteur, j’ai dès à présent invité l’aménageur à revoir son projet.

 

Je ne manquerai pas de vous informer régulièrement sur l’avancée des principales décisions qui seront prises.

 

Respectueusement,

 

Christian PEREZ, Maire de Saint-Xandre.

 

ecologie-encart

Le diaporama, qui vous explique
pourquoi et comment faire
des économies d'énergies.

4291 677 panneau-ville-fleurie-visuel-2fleurs-750

terre-saine

ENCART-PLU

Découvrez notre nouveau
service de consultation
en ligne du PLU.

Bannière

Visiteurs connectés

Nous avons 45 invités en ligne